Devenir propriétaire d’une première maison

C’est bien connu, l’immobilier est un investissement, et vivre dans une maison comporte son lot d’avantages. Il s’agit toutefois d’un long processus qui peut s’avérer compliqué lorsque nos connaissances en la matière sont minimes.

 

Lors de l’achat de leur première maison, la grande majorité des personnes ont besoin d’un prêt auprès d’une banque pour payer l’achat. Ce prêt, appelé un prêt hypothécaire, est versé graduellement sur un certain nombre d’années. Voici quelques choses que vous devez savoir afin d’obtenir un prêt pour acheter votre première maison.

Le régime d’accession à la propriété (RAP) est un crédit d’impôt qui a été introduit dans le cadre du «Plan d’action économique du Canada» pour aider les Canadiens à acheter leur première maison. Ce programme est conçu pour aider à récupérer les coûts de clôture, tels que les frais juridiques, les frais d’inspections, et les frais de droits de cession, de sorte que vous pouvez mettre plus de votre argent de côté pour un acompte.1

Le crédit d’impôt du régime d’accession à la propriété (RAP), calculé avec les taux d’imposition en vigueur, représentent un rabais de 750 $ pour tous premiers acheteurs. Une fois que vous achetez votre première maison, le crédit doit être réclamé dans la même année que l’achat et il est non remboursable. De plus, la propriété que vous achetez doit être une habitation admissible comme une résidence «domicile», caractéristique que nous décrivons plus en détail ci –dessous. Si vous achetez une maison avec un conjoint, un partenaire ou un ami, la remise d’impôt combiné ne peut pas dépasser 750 $.2

Pour recevoir votre réclamation de 750 $, vous devez la joindre à votre déclaration d’impôt personnelle sous la ligne 369.3


Comment devenir admissible pour le crédit d’impôt du régime d’accession à la propriété pour les acheteurs d’une première habitation?

Afin d’être admissibles au crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation, votre maison doit répondre aux exigences suivantes:

  • Être au Canada
  • Doit s’agir d’une habitation existante ou en construction
  • Maisons unifamiliales, semi –détachées, en rangées ou mobiles, les habitations en copropriété, ainsi que les appartements dans un duplex, un triplex, un quadruplex ou un immeuble d’habitation sont admissibles.
  • Une part dans une coopérative d’habitation qui vous donne, en tant que propriétaire, le droit de posséder un logement situé au Canada est également admissible.
  • Vous devez avoir l’intention d’occuper l’habitation dans l’année d’achat4

Pour être personnellement admissibles au crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation du programme RAP, vous devez également respecter les conditions suivantes:

  • Vous ou votre conjoint devez acheter une habitation admissible
  • La maison doit être enregistré dans votre nom ou nom de votre conjoint
  • Vous ne pouvez pas avoir été propriétaire d’une maison au cours des quatre années précédentes
  • Vous ne pouvez pas avoir vécu dans une maison appartenant à votre conjoint au cours des quatre années précédentes
  • Vous devez présenter des pièces justificatives de l’achat de la maison5

Crédit d’impôt pour les acheteurs pour les personnes souffrant d’un handicape

Si vous souffrez d’un handicap et aller effectuer l’achat d’une maison, vous n’avez pas besoin d’être un acheteur de ‘première maison’ pour profiter du programme du régime d’accession à la propriété. Dans ce contexte, une personne ayant un handicap est défini comme une personne qui peut avoir accès à une montant pour personnes handicapées sur leur déclaration d’impôt pour l’année où de la maison est achetée. Le crédit d’impôt du RAP peut être revendiquée que si la maison achetée est adapté aux besoins de la personne handicapée et la personne handicapée occupe la maison dans l’année suivant la date d’achat.6


Notes et Commentaires

  1. Plan d’action Économique du Canada, Governement du Canada, 2010-11-26
  2. Crédit d’impôt pour acheteurs d’une première résidence 2009, Stephen H. Shub Professional Corporation, 2008-01-01
  3. Fiche d’information: Rabais pour acheteurs d’une première résidence, Agence du Revenu, 2010-02-25
  4. Fiche d’information: Rabais pour acheteurs d’une première résidence, Agence du Revenu, 2010-02-25
  5. Fiche d’information: Rabais pour acheteurs d’une première résidence, Agence du Revenu, 2010-02-25
  6. Crédit d’impôt pour acheteurs d’une première maison, Meredith Norton. Remax Shuawap Realty, 2009-02-26

RAP – Utilisez votre REER pour investir

En plus de profiter des meilleurs taux hypothécaires, l’utilisation de votre régime enregistré d’épargne–retraite (REER) est une très bonne source de financement pour votre prêt hypothécaire. Dans le cadre du Régime d’accession à la propriété du gouvernement canadien, il vous permet d’emprunter jusqu’à 25 000$ de votre REER pour effectuer l’acompte de 5%, libre d’impôt. Puisqu’il s’agit d’un prêt, le montant doit être remboursé, et la durée de remboursement est de 15 ans.

 

Admissibilité pour acheteur d’une première maison

Afin d’être admissible à titre d’acheteur de première maison, vous devez répondre aux critères suivants:

  • Être non propriétaire d’une maison au cours des quatre dernières années / ne pas posséder de maison au cours des quatres dernières années
  • Signer une entente écrite (offre d’achat) pour acheter une maison
  • Avoir l’intention de vivre dans la maison dans l’année d’achat
  • Si vous avez profité du Régime d’accession à la propriété auparavant, vous devez vous assurer de ne pas avoir un solde impayé
  • Vous devez faire le retrait de votre REER dans les 30 jours suivant la prise du titre de la maison
  • Vous devez acheter la maison avant le 1er Octobre de l’année après avoir effectué le retrait1

Chaque conjoint est également considéré séparément quant à son admissibilité en tant qu’acheteur d’une première maison. Par exemple, si vous avez été propriétaire d’une maison pendant les quatre dernières années, mais votre conjoint ne l’a pas été, votre conjoint serait en mesure de retirer de l’argent de leur REER en vertu du régime d’accession à la propriété. Aussi, si vous vous décidez de faire un retrait à partir de votre REER et n’êtes pas éligible comme acheteur d’une première maison, ce retrait sera taxé et vous devrez l’inclure dans votre déclaration de revenus comme un revenu imposable. Si vous et votre conjoint répondez aux exigences pour d’acheteurs d’une première maison, chacun de vous peut retirer jusqu’à 25 000$ de votre REER, pour un total de 50 000 $.2

[Il y a une exception: si votre conjoint a habité dans une maison où vous avez déjà été propriétaire, ils ne seront plus admissible en tant qu’acheteur d’une première maison]

Afin de participer au Régime d’accession à la propriété (RAP), vous devez imprimer une copie du formulaire T1036. Ce formulaire est disponible sur le site web de l’agence du revenu du Canada (www.cra-arc.gc.ca). Vous devez remplir la section 1, et rendre le formulaire à l’institution financière qui détient vos REER afin qu’elles puissent remplir la section 2. Votre institution financière vous fera parvenir le formulaire T4RSP, qui confirmera à quel point vous avez retiré des fonds de vos REER dans le cadre du régime d’accession à la propriété. Vous devez référencer ce formulaire dans votre déclaration de revenus pour l’année où vous avez fait le retrait.3


Remboursement de prêt encouru grâce au régime d’accession à la propriété

Depuis que l’initiative du régime à l’accession à la propriété est considérée comme un prêt, vous devez rembourser le montant retiré de votre REER dans les 15 ans suivants. Le premier versement est dû deux ans après la date du premier retrait. L’agence du revenu du Canada vous enverra un avis de cotisation, qui indiquera le montant du prêt que vous devez rembourser, le solde restant à rembourser, et le montant de votre prochain paiement. Pour commencer à rembourser ce prêt, vous devez apporter une contribution à votre REER dans l’année où le remboursement est prévu ou dans les 60 premiers jours de l’année suivante.4


Avoir un prêt hypothécaire dans vos REER

Bien que ce n’est pas une pratique courante, vous avez la possibilité d’avoir votre prêt hypothèque dans vos REER. Cela est seulement possible si vous avez épargné assez d’argent, ou avez l’équivalent du montant de votre hypothèque en trésorerie dans vos REER. Vos REER remplacent essentiellement la banque ou le prêteur, en étant la source des fonds qui vous sont nécessaires pour acheter votre maison tout en payant des intérêts réguliers et des paiements de capital.

Pour comprendre comment cela fonctionne, nous allons examiner un exemple où Mitch fera l’achat d’une maison à 400 000 $, avec un acompte de 20%:

Étape 1:
Acompte provennant des épargnes personnelles
$400,000 * 20% = $80,000
Étape 2:
Solde restant au montant emprunté de vos REER
$400,000 – $80,000 = $320,000
Étape 3:
Le reste est emprunté d’un REER
400 000 $ est remis au vendeur
Étape 4:
Les montants sont combinées et remis au vendeur
Pour cet exemple nous allons utiliser un taux marché de 4%
Étape 5:
Mitch fixe son taux d’intérêt avec le taux du marché
Pour cet exemple nous allons utiliser une période d’amortissement de 25 années
Étape 6:
Calculez le montant du versement mensuel
Paiement mensuel est égal à 1 683.27 $
Étape 7:
Le paiement mensuel est versé dans le REER au cours des 25 prochaines années
1,683.27 $ * 12 mois * 25 ans = 504 981 $

Donc, au cours des 25 prochaines années, Mitch paiera 1 683.27 $ dans son REER à chaque mois. À la fin des 25 ans, il aura versé un total de 504 981 $ dont 320 000 $ pour couvrir le capital du prêt hypothécaire et 184 981 $ en paiements d’intérêts.

La portion des intérêts de cette somme est libre d’impôt, car elle fait parti de ses REER, et le taux de rendement sur les 320 000 $ du REER à Mitch sera de 4% au cours de la période de 25 ans.


Avantages d’avoir votre prêt hypothécaire à partir de vos REER

L’avantage d’avoir votre prêt hypothécaire à partir de vos REER, c’est d’avoir un rendement sûre et fiable. Il est essentiel de comparer ce taux de rendement au coût d’opportunité d’investir dans vos REER et vos autres actifs. Certaines personnes aiment aussi le fait qu’elles paient l’intérêt à elles–mêmes plutôt qu’à la banque.


Inconvénients d’avoir votre prêt hypothécaire à partir de vos REER

Il est également important de considérer les inconvénients associés à cette stratégie. Tout d’abord, vous devez être prêt à payer les frais d’administration, tels que frais d’installation, les frais d’administration fiduciaire ou d’hypothèque, les frais REER et les frais juridiques qui ensemble peuvent atteindre plus de 1000 $.5

Deuxièmement, vous devez obtenir l’assurance prêt hypothécaire de la SCHL quel que soit la taille de votre acompte. Avec les prêts hypothécaires traditionnels, les acheteurs de maison ne sont tenus d’avoir une assurance prêt hypothécaire que si leur versement initial est inférieur à 20%. Si vous maintenez votre prêt hypothèque à partir de vos REER, vous devez donc obligatoirement être souscrit à une assurance prêt de la SCHL, même si votre versement initial est de 20% ou plus. L’assurance prêt de la SCHL est calculée comme un pour cent du montant de votre prêt hypothécaire comme suit:

Période d’amortissement Acompte (% du prix de vente)
5–9.99% 10–14.99% 15–19.99% 20–24.99% 25–34.99% 35% ou plus
Entre 31 et 35 ans 3.15% 2.40% 2.15% 1.40% 1.15% 0.90%
Entre 26 et 30 ans 2.95% 2.20% 1.95% 1.20% 0.95% 0.70%
25 ans ou moins 2.75% 2.00% 1.75% 1.00% 0.65% 0.50%

Enfin, si le montant de votre REER a été entièrement utilisé pour subvenir à votre hypothèque, vous dédiez l’ensemble de votre portefeuille à un taux de rendement fixe.


Notes et Commentaires

  1. Régime d’accession de la propriété (RAP), Agence du Revenu du Canada, 05 Janvier 2010
  2. Régime d’accession de la propriété (RAP), Agence du Revenu du Canada, 05 Janvier 2010
  3. Régime d’accession de la propriété (RAP), Agence du Revenu du Canada, 05 Janvier 2010
  4. Régime d’accession de la propriété (RAP), Agence du Revenu du Canada, 05 Janvier 2010
  5. RRSPs: 41 Strategies Canadians Need To Know About Our Country’s Single Greatest Tax Planning Tool, Lulu.com, 2008

Programme d’accessibilité pour les premiers acheteurs de propriété

Comme vous êtes acheteur pour la première fois, vous aurez envie de vous familiariser avec les différents programmes applicables à votre situation. Que ce soit un remboursement que vous pourriez être admissible ou profiter d’une mesure fiscalement avantageuse afin de financer votre paiement initial, ou le minimum en mise de fonds que vous devez effectuer pour faire l’achat d’une maison, il y a des informations que vous devez savoir afin de naviguer à travers le processus d’achat. L’objectif est de vous permettre d’épargner un peu d’argent tout au long de cette aventure.

Voici quelques-unes des principales choses que vous aurez envie de savoir.

Assurance SCHL

L’assurance hypothécaire -souvent appelé assurance SCHL -peut sembler un concept étrange, mais c’est relativement simple. Si vous avez un paiement initial de moins de 20% de la valeur de votre maison, vous devez vous souscrire à une assurance prêt hypothécaire. Mais cela ne fonctionne pas comme une assurance pour vous. Au contraire, elle protège votre prêteur dans le cas où vous sautez vos paiements hypothécaires. Cette assurance est conçue pour rendre les institutions financières à l’aise avec les prêts aux consommateurs qui ne disposent pas d’une grande mise de fonds.

L’assurance hypothécaire est calculée en pourcentage de la valeur du montant de l’hypothèque. Si votre acompte est compris entre 5% à 9,99%, l’assurance hypothécaire représentera 3,6% du montant du prêt hypothécaire. Pour les paiements en baisse de 10% à 14,99%, l’assurance hypothécaire coûtera 2,40%. Et pour les acomptes de 15% à 19,99%, une assurance hypothécaire coûte 1,80%.

L’assurance de la SCHL n’est pas disponibles pour les maisons avec un prix d’achat de plus de 1 million $. En conséquence, toute personne achetant une maison en excès de ce montant doit avoir au moins 20% comme paiement initial sur leur achat.

Au Canada, vous devez déposer un minimum de 5% comme mise de fonds sur votre maison. Toutefois, cela ne vaut que pour les maisons avec un prix d’achat de moins de 500 000 $. Il est important de noter que si vous achetez une maison coûte entre 500 000 $ et 1 million $, le gouvernement fédéral a récemment augmenté le montant de mise de fonds obligatoire que vous devez effectuer. Avec les nouvelles règles, il faut mettre 5% pour la première tranche de 500 000 $, et 10% sur le montant entre 500 000 $ et 1 million $.

RAP – Régime d’accession à la propriété

Si vous n’avez pas acheté une maison au cours des quatre dernières années (ou vécu dans la maison d’un conjoint dans la même période), vous pourriez être admissible au Régime d’accession à la propriété. Avec ce plan, vous pouvez emprunter jusqu’à 25 000 $ de votre REER comme mise de fonds. Il suffit de savoir que l’argent doit être dans votre REER au moins 90 jours avant l’achat de votre maison.

Le programme d’accessibilité à la propriété pour les premiers acheteurs est avantageux pour les Canadiens parce que d’une manière générale, les premiers retraits d’un REER sont considérés comme un revenu imposable. Dans ce cas, ils sont exemptés, mais vous devez commencer à payer le montant emprunté au REER deux ans après l’achat sur une période de 15 ans.

Remise de la taxe de cession immobilière

Vous pouvez recevoir un rabais sur une partie de la taxe de bienvenue que vous payez si vous habitez en Colombie-Britannique, en Ontario ou à l’Île-du-Prince-Édouard. Les propriétaires dans la ville de Toronto sont également admissibles à recevoir un rabais sur la taxe de bienvenue, en plus de profiter de la remise provinciale. Le montant disponible dépend de l’endroit où vous vivez et ne vaut que si vous êtes un acheteur pour la première fois.

Crédit d’impôt pour les premiers acheteurs

Ce crédit, introduit dans le budget fédéral de 2009, permet aux acheteurs pour la première fois au Canada la possibilité de récupérer une partie des coûts associés à leur achat. Il aide à compenser les frais juridiques, les inspections, et d’autres frais de clôture similaires. Le crédit d’impôt pour premier acheteur est un crédit non remboursable et est évalué à 750 $.

TPS / TVH pour habitations neuves

Cette remise offre de l’argent aux Canadiens qui achètent une maison nouvellement construite, des rénovations majeures d’une maison existante, ou reconstruire une maison qui a été détruite par un incendie. Dans les trois cas, une personne devra s’acquitter de la TPS / TVH sur leur achat. La partie de la TPS d’un nouvel achat d’une maison ou de rénovation peut faire l’objet d’un rabais pour tous les Canadiens qui se qualifient.

Première fois Accueil acheteur Prêts

Lors de l’achat de leur première maison, la grande majorité des personnes ont besoin d’obtenir un prêt auprès d’une banque pour payer l’achat. Ce prêt, appelé un prêt hypothécaire, est versé graduellement sur un certain nombre d’années. Voici quelques choses que vous devez savoir pour obtenir un prêt pour acheter votre première maison.

Crédit d’impôt de l’accession à la propriété

À des taux d’imposition actuels, ce crédit correspond à une remise de 750 $ pour tous les premiers acheteurs. Après avoir acheté votre première maison, le crédit doit être réclamé dans l’année d’achat et il est non remboursable. En outre, la maison que vous achetez doit être une maison «qualifiée», décrit plus en détail ci-dessous. Si vous achetez une maison avec un conjoint, un partenaire ou un ami, la demande combinée ne peut pas dépasser 750 $.1

Pour recevoir votre demande 750 $, vous devez joindre à votre déclaration de revenus de la ligne 369.2

Premier acheteur avec le crédit d’impôt

Cette subvention a été introduite par le gouvernement fédéral dans le budget fédéral de 2009. Il permet aux acheteurs pour la première fois de récupérer une partie des coûts associés à leur achat, tels que les frais juridiques, les taxes de transfert des terres, et des inspections à domicile. Au taux d’imposition actuels, le crédit non remboursable est une valeur d’environ 750 $.

Afin d’être admissible au crédit, vous devez remplir certaines conditions. Tout d’abord, votre propriété doit se qualifier, on parle ici d’une maison neuve ou existante au Canada. Pratiquement tous les types de maisons (individuelle, jumelée, maison mobile, condo, etc.), sont acceptables. Vous devez avoir l’intention de résider dans la maison dans l’année de l’achat.

Pour demander le crédit d’impôt, la propriété doit être enregistrée à votre nom ou au nom de votre conjoint. De plus, vous ne pouvez pas avoir été propriétaire d’une maison dans les quatre années antérieures ou avoir vécu dans une maison appartenant à votre conjoint dans ce même délai. Enfin, vous devez avoir de la documentation reliée à votre achat.

Remise de la taxe de cession immobilière

Si vous vivez dans certaines provinces ou villes, vous êtes admissible à un rabais sur une partie de la taxe de bienvenue que vous avez payé lors de l’achat de votre maison. Le montant du remboursement varie selon l’endroit où vous vivez. La remise de taxe, sur le transfert des terres sont disponibles en Ontario, en Colombie-Britannique et à l’Île-du-Prince-Édouard. La ville de Toronto offre également un remboursement de la taxe de transfert de terres pour les premiers acheteurs. Vous pouvez le recevoir, en plus de la remise à la disposition de ceux de l’Ontario.

Plan de REER Accueil Acheteur

Normalement, tout montant que vous retirez de votre REER est considéré comme un revenu imposable. Cependant, le gouvernement vous permet d’emprunter jusqu’à 25 000 $ de votre REER pour aider à payer pour votre maison aussi longtemps que vous êtes considéré comme un acheteur pour la première fois. Afin de répondre à cette exigence, vous ne devez pas avoir acheté une maison au cours des quatre dernières années, ou encore ne pas avoir vécu dans une maison appartenant à votre conjoint pendant cette période.

Fait important, les fonds empruntent à votre REER pour votre acompte doit être remboursé. Ces remboursements doivent commencer deux ans après votre achat et vous avez jusqu’à 15 ans pour effectuer ces paiements.

TPS / TVH pour habitations neuves

Ce remboursement aide les Canadiens qui ont payé la TPS ou la TVH soit par l’achat d’une maison neuve, rénovation d’un existant, ou la reconstruction de celui qui a été détruit par un incendie. Pour être admissible à ce remboursement, la maison doit être votre résidence principale. Il est également disponible pour les personnes qui ont acheté un mobile, flottant ou une maison modulaire.

Tous les Canadiens qui sont admissibles peuvent également recevoir la partie de la TPS du remboursement pour habitations neuves. Cela reflète le fait que la TPS est perçue par le gouvernement fédéral. En outre, l’Ontario offre des rabais sur la portion provinciale de la TVH payées par les personnes qui ont soit rénové une maison ou acheté une nouvelle propriété.


Notes et Commentaires

  1. 2009 First Time Home buyer’s Tax Credit, Stephen H. Shub Professional Corporation, 2008-01-01
  2. Fact Sheet: First Time Home buyer’s Tax Credit, Canada Revenue Agency, 2010-02-25

Premier acheter avec prêts hypothécaires

Lors de l’achat de leur première maison, la grande majorité des personnes ont besoin d’un prêt auprès d’une banque pour payer l’achat. Ce prêt, appelé un prêt hypothécaire, est versé graduellement sur un certain nombre d’années. Voici quelques choses que vous devez savoir afin d’obtenir un prêt pour acheter votre première maison.

Cinq ans à taux fixe Hypothèques

Lorsque vous demandez un prêt hypothécaire, vous avez le choix d’obtenir soit un taux d’intérêt fixe ou variable. Le type le plus populaire de prêt hypothécaire est un prêt hypothécaire à taux fixe de cinq ans, ce qui signifie que votre taux est fixé pour les cinq premières années de votre prêt.

Comme son nom l’indique, les prêts hypothécaires à taux fixe sont constants pendant toute la durée du terme. Il existe également des prêts hypothécaires à taux variable, qui fluctuent selon le taux préférentiel de la banque. L’avantage d’une hypothèque à taux fixe est que vos versements hypothécaires ne changeront pas et votre taux n’augmentera pas. De ce fait, les taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires à taux fixe ont tendance à être plus élevés que les prêts hypothécaires à taux variable. Avec un prêt hypothécaire à taux variable, votre taux d’intérêt va diminuer si le taux préférentiel de la banque diminue. Toutefois, si le taux préférentiel augmente, il en sera de même pour le taux d’intérêt variable de votre prêt hypothécaire.

Les règles de paiement

Un acompte fait allusion à l’argent qu’un acheteur doit payer comme mise de fonds lors de l’achat d’une maison. En règle générale, l’acompte représente un montant beaucoup plus faible par rapport à la taille de l’hypothèque. Ensemble, l’acompte ainsi que l’hypothèque représentent la valeur totale de la maison. Les acomptes sont généralement exprimés en pourcentage de la valeur de la propriété. Par exemple, un acompte de 15% sur une vente à domicile pour 500 000 $ serait de 75 000 $. L’hypothèque représentera donc la balance, soit 85% ou $ 425,000.

Au Canada, il y a des règles sur la façon dont quelqu’un effectué sa mise de fonds. Le pourcentage que vous devez mettre dépend du prix d’achat de la maison:

  • Pour les maisons de moins de 500 000 $, l’acompte minimal est de 5%
  • Pour les maisons se vendent à entre 500 000 $ et 1 million $, le versement initial minimum est de 5% de la première 500 000 $ du prix d’achat et 10% du prix d’achat entre 500 000 $ et 1 million $
  • Pour les maisons avec un prix d’achat de plus de 1 million $, le versement initial minimum est de 20%

La taille de votre acompte affecte la taille de votre prêt hypothécaire et si oui ou non vous avez besoin d’assurance de la SCHL.

Assurance SCHL

Au Canada, tout acheteur qui a un acompte de moins de 20% doit obligatoirement acheter une assurance prêt hypothécaire. Celle-ci est également connue comme assurance de la SCHL. Cela protège votre prêteur dans le cas où vous finissez par faire défaut sur votre prêt hypothécaire.

Le montant que vous payez diminue à mesure que votre mise de fonds augmente. Pour les mises de fonds entre 5% à 9,99%, les acheteurs paient un taux de 3,6% de la prime. Si vous avez un acompte entre 10% à 14,99%, l’assurance de la SCHL applicable représente 2,40% du montant du prêt hypothécaire. Et pour les acomptes de 15% à 19,99%, l’assurance de la SCHL est de 1,80%.

L’assurance de la SCHL n’est pas nécessaire si votre acompte est de 20% ou plus. Et elle n’est pas disponible sur les maisons qui coûtent plus de 1 million $.